Avoir un enfant : tout ce qu’on t’a dit est faux

On m’a toujours présenté la maternité comme une suite d’abandons.

Abandon des grasses matinées, des nuits paisibles, du ciné, des restos, des moments à toi.

Plus de vie sociale.

Plus de vie sexuelle non plus d’ailleurs. Continuer la lecture de Avoir un enfant : tout ce qu’on t’a dit est faux

13 novembre: les jours d’après

Ca y est, ça a explosé. C’était vendredi soir dernier. Un match de foot, un concert, des terrasses de café.

Le week-end s’est passé, nos cerveaux engourdis zappant par réflexe d’un media à l’autre – télé, radio, Internet. On se noie dans l’info, on s’auto-submerge, on se soule jusqu’à n’en plus pouvoir. A défaut d’un bon mojito: on n’a pas le cœur à picoler. Continuer la lecture de 13 novembre: les jours d’après