Bonnes résolutions

Dans ma vie d’avant, les bonnes résolutions étaient assez prosaïques: arrêter ceci, commencer cela (régime, cigarettes, sport, lecture des philosophes, etc).

Mais depuis que j’ai un enfant, mes bonnes résolutions ont changé de nature. Elles se sont élevées, tels les fondements d’une grande âme vers les cieux de la sagesse (Lao Tseu. Non je déconne).

La sélection naturelle ayant fait son boulot, certains arrêts ou commencements se sont faits d’eux-mêmes (régime, cigarettes, sport, lecture des philosophes, etc).

Et c’est ainsi que, subtilement, mes résolutions ont pris de la hauteur et sont désormais tournées vers des desseins plus nobles: la transmission de valeurs à l’enfant, la recherche du vrai, la poursuite du bon  (si c’est vrai).

Donc. Résolutions 2016:

1/ Etre plus patiente

Quand, en 2015, je criais sur mon fils lorsqu’il envoyait valser la cuillère de purée que je m’apprêtais à lui donner, ruinant en une seconde des heures de ménage effectuées au prix d’efforts surhumains, mais également les prémisses d’une éducation qui se voulait sereine et maîtrisée, en 2016, ma réaction sera celle du Dalaï-Lama face aux chinois (ou de Hollande face au prochain tweet de Valérie Trierweiler): patience et compassion.

2/ Etre moins impulsive

Quand en 2015, la connasse de la voiture de devant roulait à 2 à l’heure alors que le feu, à 100 mètres, était vert, puis, arrivant enfin à sa hauteur, ralentissait encore (je passe? je passe pas? hummmm, je me tâte), mais finissait tout de même par passer (au rouge), de toute sa lenteur et sa connassitude, je ne pouvais que hurler telle Valérie Trierweiler (encore? pardon Valérie), d’autant plus fort que les fenêtres étant fermées, le lieu était idéal pour se défouler. La fille recevait donc 3 minutes d’insultes ininterrompues, tout comme sa mère d’ailleurs.

Il est évident qu’avec un enfant à l’arrière de la voiture, ce genre de réaction est inenvisageable.

En 2016 mes amis, lorsque cet incident, malheureusement voué à se reproduire, se reproduira, je prendrai une grande inspiration et je soufflerai lentement en sifflotant du Polnareff.

3/ Etre plus raisonnable

En 2015, je quittais la maison, mes clés dans une main, ma carte de crédit avec mon salaire dessus dans l’autre, direction le centre commercial pour acheter des chaussures à mon fils (qui apprend à marcher et a besoin de chaussures de bonne qualité, c’est très important).

Arrivée centre commercial sans encombre: garage parking comme prévu, orientation des pas vers le magasin spécialisé dans les chaussures pour mouflets, pas de problème majeur à signaler.

Premier obstacle (Zara) dépassé avec brio, presque sans ciller. Plus que quelques mètres avant le magasin pour mouflets. Allègement du pas pour se rapprocher d’une certaine décontraction, de celle qui ne redoute pas de trébucher.

Deuxième obstacle en vue (H&M): gros affichages obscènes vantant des réductions ahurissantes. Détournement de tête, léger ralentissement du pas, mais elle continue son trajet et n’est maintenant plus qu’à quelques mètres du but. Elle le voit, il est là, il se rapproche. Courage ma fille.

Mais …c’est la chute!!! A quelques mètres du but… une boutique  Primark géante!!! Des centaines de pulls, de robes, de capes, de capelines, d’accessoires multicolores et enivrants, de vernis pour les pieds, de blush pour les joues, de bougies pour le salon et autres irrésistibles petites choses à 1€…qui la verront ressortir exsangue, et ruinée.

Et sans chaussures pour le mouflet.

En 2016, ma volonté n’aura d’égale que mon ambition et je résisterai à cette fièvre incontrôlable et névrosée.

Je n’irai plus chez Primark (ou moins quoi).

4/ Etre moins puérile

C’est quand la dernière fois que vous avez dit: »Non c’est pas moi! » avec l’air de protester d’un enfant de 6 ans?

En 2015.

« Chéri, c’est normal cette égratignure sur la bagnole?
– Quoi? Quelle égratignure? (8 ans)
– Sur la porte de droite. Il s’est passé quoi?
– Ah oui, celle-là…Rien pourquoi? (7 ans)
– Non mais arrête, écoute, elle était pas là avant ce week-end!! Sérieux, il s’est passé quoi?
– Ben… le truc de dingue: j’étais garée, tranquille, à l’arrêt, tu vois?
Un mec s’est arrêté sur la droite, à ma hauteur, au feu, et bam! il a ouvert sa portière…pour récupérer un truc sur la chaussée, ou je sais pas quoi.
Et sa portière a violemment heurté la nôtre. J’ai hurlé: « non mais ça va pas?!!! » et le mec a démarré en trombe. Délit de fuite, on le retrouvera jamais… »
(6 ans)

5/ Etre plus directe

En 2015, je me suis fait maintes fois fait harponner pas une indésirable.
Qu’est-ce qu’une indésirable? C’est un spam, mais humain.

2ème étage, la morue de la com:

« Ca va ? Alors dis-moi, ce réveillon?
– Oui, merci, c’était très bien. Excuse-moi, il faut que je file.
– Mais vous avez fait quoi finalement?
– Chez des amis, c’était super.
– Bah nous le plan de dingues. On n’avait pas prévu de sortir tu vois? Jean-Loup est patraque en ce moment, moi j’ai bossé comme une malade, bah tu le sais (clin d’oeil complice).
Tu vois, on est mous tous les deux en ce moment (vocabulaire de morue). On s’était dit « Viens on reste à la maison tranquille, qui ça dérange? On fait des mega teufs tous les ans, ça va quoi ».
What the fuck tu vois?!!!
– Ouais ouais ouais »

(Je suis coincée. Elle, elle plante ses mains sur ses hanches comme si elle était en train de parler à une journaliste de Paris Match et elle s’auto-gargarise de son récit à mesure qu’elle le déroule)

 » Bref Jean-Loup débarque avec des homards et du champagne, on n’avait pas envie de se prendre la tête, on a commencé à picoler à midi, le délire!!! Jusqu’au coup de fil de Vincent.
– …
– Cassel.
– …
– Ouais, on le connaît. »

Bref je vous épargne la suite du réveillon de la morue.
L’important c’est que, si en 2015, je hochais vaillamment la tête à chaque détail de ses récits dégueulant de narcissisme et de bêtise, en 2016, je lui dirai « ta gueule morue ».

Ok donc plus patiente, moins impulsive, plus raisonnable, moins puérile, et plus directe?

Oui… je vais juste essayer de réduire le chocolat.

Bonne année!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s