Bonne fête à moi-même

femme qui profite de la vie

Ce matin j’ai fait une grasse matinée. Lorsque j’ai émergé de mon sommeil réparateur, j’ai entendu les oiseaux gazouiller joyeusement et senti quelques rayons de soleil me caresser le visage, que j’avais détendu (et pas zébré de l’oreiller et ridé de la vieillesse).

Je me suis levée: mon enfant dormait encore (il fait souvent des grasses matinées) alors j’ai pris le temps de me faire un copieux petit-déjeuner comme dans les magazines avec des trucs aux noms chelous qu’on paie l’équivalent d’une livre de caviar genre graines de chia et protéines de cacao. Je fais très attention à ma santé.

Je me suis fait couler un café, sans crainte que ça ne réveille l’enfant car notre appartement est grand. Le temps s’étirait lentement et je sirotais mon breuvage fumant en feuilletant distraitement mon ELLE.

L’enfant s’est réveillé avant que je n’aie le temps de prendre mon bain. Oh mince alors! Ca m’ennuie parce que sans mon bain du matin au jasmin du Népal (c’est une plante très rare qui dénoue les tensions que je n’ai pas), j’ai du mal à démarrer correctement ma journée.
Qu’importe, la vie est belle et le petit ange doit avoir faim. Déjà 10h mon Dieu! Les heures m’échappent.

Un biberon plus tard, le petit ange joue tranquillement, et sans mettre les doigts dans la prise ni tenter d’avaler un couteau, et moi je file sous ma douche (au diable les habitudes! Je prendrai un bain ce soir).

Lorsque je dépose l’enfant chez la nounou, je constate avec émerveillement qu’elle a préparé mille activités pour distraire ET éduquer mon petit ange! Elle a aussi concocté de bons petits plats équilibrés pour le déjeuner. Quelle perle!

Mais hop hop hop, à peine le temps de la remercier encore pour son aide précieuse qu’il est déjà l’heure de filer au cours de Pilates.

Le Pilates c’est mon oxygène. Je ne pourrais pas m’en passer. Et c’est mon sauveur! C’est grâce à lui que, sans efforts et dans la joie, j’ai retrouvé des abdominaux fermes après mon accouchement. Autant dire un corps de rêve.

Vous pensez: mais elle ne travaille pas cette femme???
Si bien sûr! Comme tout le monde, rassurez-vous. D’ailleurs il est temps d’aller se poser dans un café pour écrire (c’est mon travail). L’inspiration me vient facilement lorsque j’observe le monde qui m’entoure. Le monde est matière. Je regarde, j’entends, je capte des moments de vie. Et hop! Best seller.

L’heure du déjeuner est pour moi un moment de partage: c’est l’occasion de retrouver ma meilleure amie pour papoter. De tout, de rien. De nos enfants parfaits, nos maris extraordinaires et nos vies formidables. On glousse des situations cocasses que la vie nous réserve parfois (« hier il m’a vomi dessus »). Coquinette de vie!

Le massage qui suit est tout bonnement divin, mais surtout bienvenu. Non pas qu’il dénoue des tensions (que je n’ai pas), mais il m’apporte la relaxation indispensable à mon équilibre psychique.

Je vais vite rentrer à la maison pour avoir le temps de la transition. Car oui je vais me remettre en mode « maman » et je vais être pleinement disponible pour mon petit ange!

Rien de plus simple: je n’effectue pas l’ombre d’une tâche ménagère. Ah non alors! Pas de poussière, de lessives ou autres contraintes qui vous grignotent inutilement des minutes de vie.
Le ménage se fait seul, par l’opération du Saint-Esprit. C’est magnifique.

Avant de rentrer, je m’installe en terrasse pour profiter d’un thé accompagné d’un gros gâteau au chocolat engloutis avec une délectation qui frise l’extase (je peux manger 10 gâteaux par jour, j’ai cette chance: je ne grossis pas!), me voila prête à accueillir la vie! Et oui, qu’est-ce qu’un enfant sinon la vie dans toute sa quintessence?

Les rires fusent et la joie envahit notre logis.
Lorsque mon mari rentre, il a les bras chargés de fleurs qu’il m’offre en me disant qu’il me trouve particulièrement belle.
Je lui souris. Il me sourit. Nous nous sourions.

Bonne fête à moi-même 😊

PS: T’inquiète Jeannine, je déconne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s