La Martinique ça se mérite

Zorro pas content

Ca va Jeannine? Tu sais où je suis?

Je suis au pays du colibri.

Non, pas chez Pierre Rabhi.

En Martinique.

Au pays du Robert, du Gros Morne et de Petite Cocotte (ne me challenge pas, ces endroits existent).

En Mawtinik!

Je suis tellement dingue de leur accent, je pourrais vivre avec un martiniquais.

Au temps pour moi, c’est déjà le cas.

D’où le voyage d’ailleurs. Nous sommes venus présenter l’enfant.

C’est normal. La famille serait originaire du Havre, nous aurions pareillement fait le déplacement. Avec peut-être un tout petit moins d’empressement et un tout petit plus de k-way.

Et quid du vol qui nous a menés jusqu’à cette belle – mais bien lointaine – île?

Je t’épargne le suspense: c’était l’enfer.

L’apocalypse, le bout du chemin, la fin d’une époque (celle où j’adorais prendre l’avion).
Pour te dire, je crois que j’aurais préféré passer une soirée avec Valérie Pécresse.

 

Pourtant je m’étais préparée. J’avais lu moult blogs spécialisés sur comment voyager avec un enfant en bas âge, comme quoi qu’il faut prévoir de nouveaux jouets pour créer l’effet de surprise, les assoiffer pour pouvoir les faire boire au décollage et autres astuces imparables grâce auxquelles « le vol ne sera plus qu’une formalité »!

Bah ça ne marche pas, tu t’en doutes.

Déjà pour assoiffer son enfant, faut être la belle-mère de Cendrillon. Ensuite, les nouveaux jouets, ça marche 12 mn. Le vol dure 9 heures.

Je te fais un dessin ou tu visualises ?

  Continuer la lecture de La Martinique ça se mérite

Je suis une anomalie les gars

petite fille rousse riant aux éclats

Scientifiquement, la rousseur est une «anomalie».

J’ai lu un article hier qui expliquait en quoi être né roux c’est pas facile.

Comment te dire?

Je crois qu’être né syrien c’est pas facile.

Etre né soudanais c’est pas facile.

Etre né sous X sans doute pas simple.

Etre né en Creuse aussi, ça doit être chaud (non là je déconne).

Etre né roux, je te jure, c’est gérable.

Tu auras beau aligner les statistiques (1 à 2% de roux dans le monde) et les faits scientifiques établis (c’est le gêne MC1R qui est responsable de la rousseur, les roux produisent plus de vitamine D et n’ont pas de cheveux gris), ça expliquera en quoi être roux c’est être un peu « à part », mais ça ne fera pas pour autant de cette couleur de cheveux une « condition difficile à vivre ».

Continuer la lecture de Je suis une anomalie les gars

Euro 2016: courage mes soeurs!!!

cheerleader

Oui mes soeurs, je m’adresse à vous : en cette veille de Coupe d’Europe de foot, soyons fortes, soyons dignes et serrons-nous les coudes.

Il serait facile, mes soeurs, de nous retrancher, pendant 1 mois, dans un spa de rêve.

Mais nous ne le ferons pas.

D’abord parce que nous n’en n’avons pas les moyens. Ca joue un peu.

Mais surtout parce que nous ne sommes pas femmes à nous laisser impressionner par 11 ploucs en short, à la coupe improbable et au vocabulaire primitif.

Continuer la lecture de Euro 2016: courage mes soeurs!!!

L’Everest en tongs

Jeannine je t’explique, ce sont mes souvenirs de voyage. Ils sont cocasses.

Car nous avons vécu des aventures toutes plus rocambolesques les unes que les autres (t’as vu comment je prends bien la vie?) qui ont forgé la femme intrépide et soyeuse que je suis devenue.

A l’époque il n’y avait pas d’enfant, nous voyagions en amoureux et je voulais lui montrer que j’étais autre chose qu’une bourgeoise aux cheveux longs

Avant ce récit il y a eu ça et ça.


Hier on a fait une sortie au Parc National d’An Thong. En tongs.

Ils sont rigolos ces thaïs parce qu’on a fait l’équivalent de l’Everest… en tongs donc, mais pour savoir qui était capable de le faire avant de partir, ils nous ont simplement demandé si on avait le vertige.

Non mon ami, je n’ai pas le vertige: quand je monte en ascenseur en haut de l’Arc de Triomphe par exemple, ça va. En revanche, escalader à mains nues une montagne de rochers escarpés et acérés comme des lames de couteaux japonais – que si tu fais un mouvement de travers, tu décroches et tu meurs – je considère que c’est pas pareil tu vois ???

Quand je repense à cette ascension, Doux Jésus, j’en ai les genoux qui se rencontrent…

Continuer la lecture de L’Everest en tongs