Je suis une anomalie les gars

petite fille rousse riant aux éclats

Scientifiquement, la rousseur est une «anomalie».

J’ai lu un article hier qui expliquait en quoi être né roux c’est pas facile.

Comment te dire?

Je crois qu’être né syrien c’est pas facile.

Etre né soudanais c’est pas facile.

Etre né sous X sans doute pas simple.

Etre né en Creuse aussi, ça doit être chaud (non là je déconne).

Etre né roux, je te jure, c’est gérable.

Tu auras beau aligner les statistiques (1 à 2% de roux dans le monde) et les faits scientifiques établis (c’est le gêne MC1R qui est responsable de la rousseur, les roux produisent plus de vitamine D et n’ont pas de cheveux gris), ça expliquera en quoi être roux c’est être un peu « à part », mais ça ne fera pas pour autant de cette couleur de cheveux une « condition difficile à vivre ».

Du coup tu peux arrêter de me dire que je suis « blonde vénitienne ».

Car je ne suis « blonde vénitienne »: c’est peut-être moins choquant pour toi, tu crois m’éviter l’insulte, atténuer l’offense, tu te trompes. Je suis rousse mon pote, un point c’est tout.

De même il est inutile de te contorsionner en regrets rétrospectifs ou de prendre cet air contrit à l’idée de tout ce que j’ai dû subir, enfant, à cause de mes cheveux:

Je n’ai pas souffert d’être rousse.

J’ai souffert d’être grosse, ça oui: l’adolescence ne m’a pas épargnée (à ce propos je salue le petit con qui m’a fait remarquer à 13 ans que je faisais 1 mètre cube – j’espère qu’il a une vie pourrie) mais souffert d’être rousse, non.

Tu crois que quand tu es petit, tu souffres davantage parce que tu es roux? Non. Quand tu es petit, tu souffres quoiqu’il arrive. On se fout de toi parce que ton long nez, tes pauvres fringues, tes cheveux bouclés, ta bouche trop grande, tes yeux trop petits,  et que sais-je encore de primordial à cet âge-là.

Donc moi c’était plutôt parce que j’étais grosse. Et puis c’est passé. J’ai perdu des kilos et gardé mes cheveux et la vie a continué avec des vrais trucs dedans.

Arrêtons de décortiquer des sujets supposément épineux, de se regarder le nombril, de conjecturer.

Dans la même veine, si les tarés qui ont monté des groupes Facebook pouvaient se concentrer sur un sujet utile, ça nous dépannerait.

Ainsi le groupe « J’aime les roux et j’assume! » avec sa punchline délicieuse: « Vous aimez les roux ou les rousses ? Tous vos amis se moquent de vous ? […] Alors osez le crier bien haut et rejoignez ce groupe ! » disparaîtrait et le monde ne s’en porterait pas plus mal.

Peut-être aussi qu’on pourrait envisager de mettre fin à la Ginger Pride?

Quant à la « Kiss a Ginger day » – journée mondiale pour embrasser un roux – ça dépasse mes compétences, je préfère me taire.

Bref, « Poil de carottes », la « rouquine », la « rouquemoute » t’embrassent de concert et te souhaitent de ressentir un jour le bonheur d’avoir les cheveux orange.

La bise affectueuse

Publicités

27 réflexions sur “Je suis une anomalie les gars

  1. J’ai souffert d’être rousse (d’ailleurs je suis blonde maintenant). Souffert des blagues pas drôles. Alors peut-être que si je n’avais pas été rousse, j’airais eu des remarques sur autre chose, mais le fait est que c’était sur ma rousseur. Ce fut d’ailleurs tellement difficile, que ma soeur (brune) et moi n’avions qu’une crainte : que nos filles soient rousses…

    J'aime

    1. J’en déduis qu’elles ne le sont pas! De toutes façons tu as raison d’avoir changé de couleur si tu en avais besoin: le principal c’est d’être bien dans ses baskets. Enfin dans ses cheveux en l’occurrence 😉

      J'aime

  2. Ben moi j’adore les roux, j’ai épousé un roux et je n’avais qu’une envie, avoir des enfants roux. Bon, ben c’est raté parce que ma fille est brune à la peau mate, comme moi ! 😉

    Non, mais franchement, c’est vraiment ridicule : merci pour ton coup de gueule !

    J'aime

  3. Les gens sont fous. Le roux, c’est la couleur de cheveux la plus cool qui soit! Je me suis installée au Pôle Nord pour un roux, et j’espère qu’on aura des bébés roux (bon, avec mes gènes c’est pas gagné…)

    J'aime

  4. Et bien moua, j’aime tellement le roux que maintenant que j’ai plein de cheveux blancs au milieu de mes cheveux maronnasses tout fadasses, je me teints en rousse :-))) D’ailleurs j’ai appris qu’effectivement un collègue disait de moi que j’étais moche parce que rousse :-))))) J’adore !!!!!!

    J'aime

  5. Perso, le roux a toujours été une couleur fascinante à mes yeux. Au soleil, qu’est-ce que c’est beau une chevelure rousse ! Bref, merci pour ce coup de gueule, j’espère qu’il aidera certains à se concentrer sur des trucs plus importants ! xx

    J'aime

  6. Ma grand-mère était rousse, et ses frères et soeurs l’étaient en majorité. Chacun avait un « roux » différent.
    J’ai eu un petit ami roux aux yeux bleu-vert absolument magnifique, adolescente.
    Ma grand-mère est partie, et je n’ai plus l’âge de me lancer dans la maternité, mais j’aurais adoré avoir un enfant aux cheveux de feu.

    Je comprends ton coup de gueule, mais sais-tu la méchanceté vient parfois de nos propres parents, puisque ma mère me disait qu’une vache avait dû me ch… dessus… (j’ai les tâches de rousseur, mais pas la couleur de cheveux) – ma soeur, de son côté, m’a dit textuellement qu’elle avait prié pendant sa grossesse pour ne pas avoir d’enfant roux! Elle se fichait que ce soit un garçon ou une fille, mais pas de roux!

    Depuis quelques années, mes colorations se rapprochent de plus en plus d’une douceur caramélisée et je trouve que cela va bien avec mes yeux…
    Les photos que tu as choisies sont très belles et pour moi, roux rime avec délicatesse, singularité et préciosité.

    J'aime

  7. Bon moi je suis rousse aussi et je n’en ai jamais souffert. Par contre, mon frère un peu plus. Mais bon, comme tu dis si bien, les enfants sont cons, ça n’aurait pas été ça, ils auraient trouvé autre chose. Bref. Vive les roux. Ou pas du coup !

    J'aime

  8. Je suis rousse aussi. Petite, il y a eu des moqueries, d’ailleurs adolescente et jeune adulte, j’ai fais tellement de colorations que mes cheveux sont devenus un peu plus foncés maintenant et je le regrette, car, au final, mes cheveux roux, je les adore! Et j’espère que j’aurai une petite fille aux cheveux roux (et qu’elle ne fera pas de coloration)!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s