Je suis une artiste

Jeannine je t’explique, ce sont mes souvenirs de voyage. Ils sont cocasses.

Car nous avons vécu des aventures toutes plus rocambolesques les unes que les autres (t’as vu comment je prends bien la vie?) qui ont forgé la femme intrépide et soyeuse que je suis devenue.

A l’époque il n’y avait pas d’enfant, nous voyagions en amoureux et je voulais lui montrer que j’étais autre chose qu’une bourgeoise aux cheveux longs

Avant ce récit il y a eu ça.


On a pris le bus et on est arrivés à bon port.

A 3h du matin.

Au port, bon ou pas, à 3h du matin, y a pas de bateaux qui partent.

Donc on a attendu que ce soit l’heure que les bateaux partent.

Chacun a tué le temps à sa façon. Quelques-uns ont bu des bières, Jim a bouquiné, moi j’ai dormi sur un banc avec les moustiques.

« Dormi » étant peut-être un peu exagéré si l’on considère le temps que j’ai passé à remettre en place mon gilet, pour qu’il recouvre le bas de mon dos et que le haut isole ma nuque. J’ai dû le faire une petite centaine de fois, ce qui, au vu de mes piqûres de moustiques, s’est révélé parfaitement inutile.

Continuer la lecture de Je suis une artiste

Publicités

La croisière s’est amusée

Jeannine je t’explique, ce sont mes souvenirs de voyage. Ils sont cocasses.

Car nous avons vécu des aventures toutes plus rocambolesques les unes que les autres (t’as vu comment je prends bien la vie?) qui ont forgé la femme intrépide et soyeuse que je suis devenue (ok je m’emballe).

A l’époque il n’y avait pas d’enfant, nous voyagions en amoureux et je voulais lui montrere que j’étais autre chose qu’une bourgeoise aux cheveux longs (j’ai réussi je peux te dire).

Avant ce récit il y a eu ça, ça et ça.


Je suis complètement déprimée, jai envie de me jeter sous les roues dun jeepney.

On est partis de El Nido ce matin, on a pris le car pour Puerto Princesa (avec un taré qui conduisait n’importe comment dailleurs), et on a notre avion pour Manille en fin de journée.

On dort là-bas ce soir et demain matin on rentre à Paris.

Jai mega les boules.

Continuer la lecture de La croisière s’est amusée

La panne de bus

Jeannine je t’explique, ce sont mes souvenirs de voyage. Ils sont cocasses.

Car nous avons vécu des aventures toutes plus rocambolesques les unes que les autres (t’as vu comment je prends bien la vie?) qui ont forgé la femme intrépide et soyeuse que je suis devenue.

A l’époque il n’y avait pas d’enfant, nous voyagions en amoureux et je voulais lui montrer que j’étais autre chose qu’une bourgeoise aux cheveux longs (j’ai réussi je peux te dire).

Avant ce récit il y a eu ça.


Pekin express continue.

On partait de Batad pour redescendre vers Cebu, notre prochaine destination. Nuit en bus comme à l’aller.

Tu vois pas qu’on a été réveillés par le conducteur qui criait à l’attention des passagers…

C’était dans sa langue natale (sont peu de conducteurs de bus à parler français aux Philippines, c’est pas pratique, pratique) : on était tombés en panne en plein milieu de la nuit et des montagnes parce que le bus il avait trop fait chauffer ses pneus.

Le bordel...

Continuer la lecture de La panne de bus