Maman travaille

L’autre jour au parc, une maman me raconte qu’aux dernières vacances d’été, sa fille a passé 3 semaines à réclamer qu’on lui tienne les bras pour marcher et qu’elle, la mère, a fini le dos en miettes et mega impatiente de reprendre le boulot.

Moi je souris parce que je suis polie, et que techniquement je comprends le concept de l' »impatience de reprendre le boulot », mais en vrai, je ne l’ai jamais ressentie, cette impatience.

Pourtant j’adore mon boulot. Je t’en parlerai plus tard, il est dingo.

Mais je n’ai jamais ressenti de soulagement à laisser mon fils. A qui que ce soit. Pas à la nounou, pas à ma mère, à personne.

Je le fais, attention, je ne suis pas une psychopathe, mais je ne le fais pas avec soulagement.

Parfois même, il m’arrive de laisser échapper quelques larmes quand je dois le laisser 24 heures (pas plus tard qu’avant-hier).

Tu peux te moquer Jeannine, mais c’est moche de se moquer, donc réfléchis bien.

Au début je pensais que c’était dû au fait que je n’étais pas habituée, et qu’il était tout petit. Et puis non. Je ne me suis toujours pas habituée.

Alors qu’il a 18 ans. Non je déconne, il a 15 mois.

Mais quand même, je sais que c’est un peu bizarre.

Continuer la lecture de Maman travaille