[Thaïlande-Ep2] L’Everest en tongs

Hier on a fait une sortie au Parc National d’An Thong. En tongs.

Ils sont rigolos ces Thaïs parce qu’on a fait l’équivalent de l’Everest… en tongs donc, mais pour savoir qui était capable de le faire avant de partir, ils nous ont simplement demandé si on avait le vertige.

Non mon ami, je n’ai pas le vertige: quand je monte en ascenseur en haut de l’Arc de Triomphe par exemple, ça va. En revanche, escalader à mains nues une montagne de rochers escarpés et acérés comme des lames de couteaux japonais – que si tu fais un mouvement de travers, tu décroches et tu meurs – je considère que c’est pas pareil, tu vois ???

Quand je repense à cette ascension, Doux Jésus, j’en ai les genoux qui se rencontrent…

Continuer la lecture de [Thaïlande-Ep2] L’Everest en tongs

[Thaïlande-Ep3] Bob Marley en fond sonore

On a pris le bus et on est arrivés à bon port.

A 3h du matin. Au port, bon ou pas, à 3h du matin, y a pas de bateaux qui partent. Donc on a attendu que ce soit l’heure que les bateaux partent.

Chacun a tué le temps à sa façon. Quelques-uns ont bu des bières, l’Homme a bouquiné, moi j’ai dormi sur un banc avec les moustiques.

« Dormi » étant peut-être un peu exagéré si l’on considère le temps que j’ai passé à remettre en place mon gilet, pour qu’il recouvre le bas de mon dos et que le haut isole ma nuque. J’ai dû le faire une petite centaine de fois, ce qui, au vu de mes piqûres de moustiques, s’est révélé parfaitement inutile.

Continuer la lecture de [Thaïlande-Ep3] Bob Marley en fond sonore

[Thaïlande-Ep1] Le dîner du siècle

Sawadee Kha ma Jeannine,

Un petit bisou avant d’embarquer pour dix heures de bus. Toujours fun dix heures de bus. Surtout qu’en général il y fait un froid polaire dans leurs bus, tellement ils sont climatisés, et comme ma crève n’est toujours pas passée (celle que je traîne depuis quinze jours: je tente un record mondial), je crache et je tousse comme un vieux papi mal élevé.  On va s’éclater.

On vient de passer deux jours et demi à Bangkok dans LE quartier des backpackers, population qui m’est chère comme tu le sais.

Tous ces babs habillés comme s’ils étudiaient à la Sorbonne, avec des dreads, des pantalons larges, des sacs informes et des sandales d’allemands…ça me laisse sans voix. Je crois que tout sens de la mode leur est étranger…

Continuer la lecture de [Thaïlande-Ep1] Le dîner du siècle